logo site
bienvivre à géasque

le site d’une opposition constructive pour le bien de tous les habitants de la commune

Miracle à Gréasque !
Article mis en ligne le 27 juillet 2015
dernière modification le 4 juin 2018

par François CERMELJ

Le bulletin Municipal est ressuscité.

Après une longue attente, les gréasquéens viennent de recevoir le premier numéro de « gréasque mag », nouvelle formule du bulletin municipal.

Première surprise, aucun élément budgétaire n’est porté à la connaissance des administrés !
Alors que l’ancienne majorité publiait chaque année un bulletin spécial après le vote du budget, la nouvelle équipe municipale garde le silence sur ses objectifs financiers. Où est la transparence ?
Il faut savoir que les excédents que nous avions laissés ont fondu et que les projets envisagés sont démesurés au regard des capacités financières de la commune, qui devra emprunter ou augmenter les impôts. A court terme, ces investissements impacteront fortement le pouvoir d’achat des gréasquéens.

D’autre part, alors que ce magazine se revendique « plus proche de vous et de la vie du village », l’accent est mis sur des sujets de fond, avec de grands articles généralistes, et on oublie totalement l’actualité du quotidien.
Ne s’est-il donc rien passé, à la crèche, au centre aéré ou à la loco-jeunes, qui mériterait mieux que quelques photos pêle-mêle ? Quel est le bilan de l’année scolaire, quels effectifs à l’école cette année ?
Pour les anciens, quelles sont les activités du club du 3ème âge ?
Au chapitre sportif, rien non plus sur la Ronde des Mineurs, qui depuis 6 ans rassemble au mois de Mars 600 coureurs et plus de 100 bénévoles ! La Foulée de Gréasque n’est même pas citée à la rubrique « associations » …

Enfin, pourquoi présenter comme des nouveautés le Salon d’Arts Plastiques ou la journée de l’Ascension au Tombereau, alors que ces manifestations rythment la vie du village depuis des années ?
Pourquoi insister sur la carence en logements sociaux, alors que Gréasque, avec un taux de 12%, est en 2ème position dans le classement des communes de la CPA dans ce domaine ? (par rapport aux communes de même taille)
De plus, les 20 logements de la Ferme de Lucie, qui illustrent l’article et font la fierté du Maire, sont en fait le fruit de la détermination et du travail de l’ancienne municipalité, mais on préfère l’oublier …
Quelle mauvaise foi ! Est-ce une façon de se valoriser ?

Etait-il vraiment utile de nous faire patienter si longtemps pour un tel résultat ?


Ma noisette

Ici vous pouvez afficher les articles avec le mot-clé "special".